mercredi 19 octobre 2016

Compte rendu du Conseil Administration du 15 octobre 2016

7 présents ou représentés 1 absent

Trésorerie : 18 membres ont réglé leur cotisation .. petit rappel à faire (mais ils se reconnaitrons d'eux même) à quelques membres actifs qui ont du oublier ...


Proposition de contribution pour le débat public 3ème ligne de métro 
Texte résumé approuvé à l'unanimité et remis au site "débat public" complété par un document plus complet : ICI

Oui, le principe 3ème ligne intéresse les habitants d'Escalquens, à des conditions d'accès et d'interconnexion rapide avec les réseaux existants.


La nécessité d’améliorer nos déplacements vers les centres industriels, de faciliter les interconnections avec les trains de grandes lignes, les vols nationaux et internationaux, et les réseaux urbains existants est une obligation pour les habitants du bassin de vie d'Escalquens.

Le service circulaire proposé sur la base 3ème ligne nous apparait comme une fonctionnalité primordiale pour traiter les flux inter banlieues et vers le centre, à compléter par des fonctions radiales vers les banlieues, à condition que le nombre et la durée des transferts soient raisonnables.

La 3ème ligne répond partiellement à ces préoccupations mais le cout d’un tel programme (et de ses inconnues - nombre de stations?) n'aura t il pas des conséquences sur les capacités de réalisation des moyens complémentaires ?

Une étude de coût et de service pour une solution alternative crédible basée sur certaines infrastructures existantes pourrait donner des éléments comparatifs, et préciser le débat et les choix.

L’association EPLUH se déclare favorable à un investissement public autorisant les fonctionnalités et les services proposés par le projet 3ème ligne, en consolidant le dossier sur les bases précédentes.

Cet investissement doit permettre une interconnexion sérieuse entre la ligne B, le "circulaire" et la ligne SNCF dans le sud est toulousain, pour garantir aux habitants d’accéder aux zones d’activités de Ramonville (et au delà), et de proposer des pistes cyclables efficaces, rapides, pour aller à Toulouse ET pour rejoindre les stations multimodales, les gares ou les arrêts principaux de bus.

De plus, dans l'attente de cette réalisation, comment inciter la SNCF à renforcer les fréquences et les plages horaires des TER entre Villefranche de Lauragais et Matabiau ?


Enfin, les effets d’annonces puis de renoncements consécutifs sont inacceptables pour l’utilisateur citoyen. D’où notre question : comment garantir que les plans stratégiques, les financements et les grandes infrastructures ne soient pas remises en cause selon les alternances politiques ? Par quelle structure, par quelle forme de "loi" peut on garantir la pérénnité de ces projets et réalisations ?


Démocratie participative à Escalquens 
Décision - suite au dernier conseil municipal - d'inviter les élus sur des sujets importants pour leur présenter nos propositions et écouter leurs réponses.
Ces invitations se feront par liste représentée, pour éviter des débats stériles.


Centralité et déplacements 
Réactualiser notre dossier, étendre la réflexion sur les déplacements. Groupe de travail à constituer

Points divers  néant





vendredi 30 septembre 2016

réponse du maire avenue du parc et poubelles du centre



La réponse ci dessous élude complètement l’échange intermédiaire à l'initiative du maire qui souhaitait connaitre mes motivations en mettant systématiquement en copie M.Fabre et F.Legay .... "Problème" déjà abordé avec insistance fin juillet par G.Palhol, devant A.Serieys.

D'où un débat improductif que j'énoncerai ainsi: la démocratie participative est elle un outil politique, et plus largement les citoyens ont ils droit à la transparence et la sincérité dans la vie publique ?

Nous en reparlerons en réunion d'association





De: "Alain SERIEYS" <serieys.alain@wanadoo.fr>
À: escalquenspluharmonieux@laposte.net
Cc: "monique fabre" <monique.fabre@gmx.fr>, "frederic legay" <escalquens.2020@orange.fr>, "laurence large" <laurence.large@escalquens.fr>
Envoyé: Mardi 27 Septembre 2016 06:40:08
Objet: Re: questions sur avenue du parc et poubelles en centre ville

Bjr
1 Le Conseil de Quartier a fait son travail (souligné par les membres du comité), mais il est apparu que la décision proposée engendrait des effets dominos. Le Conseil de Quartier élargi sera réuni prochainement, ce qui prouve que la DP marche à ESCALQUENS
2 C'est un pb bien connu qui est bien évidemment en traitement avec le SICOVAL. Mais entre Commerces d'un coté, Copropriété de l'autre dont un restaurant, les choses ne sont pas simples, surtout sur le plan financier. Il faut également combattre les incivilités d'un petit nombre toutefois, qui utilisent ces endroits pour se délester de leurs sacs.
A votre disposition pour de plus amples renseignements, mais ces deux points sont en travail dans les services concernés.
Alain SERIEYS
Maire d'Escalquens

questions initiales
Monsieur le Maire,

Lors d'une réunion d'information de l'association, deux questions ont été posées, et les personnes présentes ont instamment souhaité avoir des réponses aux points suivants :
  • Quid du sens interdit avenue du Parc (mis en place, puis panneau masqué ...) ? Quelle suite est donnée à ce dossier ?
  • Les emplacements poubelles en face de "La Poste" et de chez "papa Distelo" (avenue de la grande borde) sont toujours saturés, emplis à ras bord, et particulièrement disgracieux, voire nauséabonds. Ces emplacements nuisent à l'image du centre ville, et polluent. N'est il pas possible d'imaginer d'autres solutions, en concertation avec les riverains concernés ?
Dans l'attente de vos réponses, je vous prie d'accepter mes plus sincères salutations

Gérard Massardier 

samedi 24 septembre 2016

café "Urbanisme-Déplacements à Escalquens" (Le 23/09/2016, au cafe "L'Escale", de 18:00 à 19:30)



8 membres ou sympathisants présents ... les points suivants ont été abordés :

  • Quid du sens interdit avenue du Parc (mis en place, puis panneau masqué ...) ? Quelle suite est donnée à ce dossier ?
  • Les membres présents trouvent que les emplacements poubelles (avenue de la grande borde) en face de "La Poste" et de chez "papa Distelo" sont toujours saturés, emplis à ras bord, et particulièrement disgracieux, voire nauséabonds. Ces emplacements nuisent à l'image du centre ville, et polluent. N'est il pas possible d'imaginer d'autres solutions, en concertation avec les riverains concernés ?
Les membres présents demandent que le président rédige un courrier pour interpeller le maire sur les 2 précédents points.

Par ailleurs, ils demandent que les travaux et dossiers de l'association sur la centralité et les déplacements soient relancés; pour ce dernier point, celà doit se faire en relation avec l'association "2 pieds 2 roues".

Un échange fourni a eu lieu autour des conditions de déplacements à Escalquens et dans la métropole, et de l'enquête publique sur la 3ème ligne de métro. Les membres et sympathisants présents sont conviés à donner leur avis personnel sur leur vision des déplacements et de la 3ème ligne de métro sur le site de l'enquête publique. L'association est inscrite en tant que personne pour ce dossier. Un document sera partagé, voté et publié lors du prochain conseil d'administration et communiqué aux instances d'enquête.
https://metroligne3toulouse.debatpublic.fr/debat-forum-liste

Enfin, l'augmentation des taux d'imposition communaux et sicoval a été abordé, mais l'association ne semble encore en mesure de constituer des dossiers sérieux sur ce point. Mais l'idée est retenue et sera réexaminé en fonction des moyens, ultérieurement.

Le prochain conseil d'aministration est prévu le samedi 15 octobre à 10:00, à la maison des associations. Nous vous tiendrons informés dès que la réservation de salle sera effective.

samedi 18 juin 2016

Compte rendu du Conseil Administration  du 17/06/2016

membres présents: 6
absents excusés avec délégation: 2


DEPLACEMENTS : états généraux du rail et de l'inter modalité

La nouvelle présidente de région a souhaité donner la parole aux usagers du rail avant de proposer des évolutions (réunion du conseil régional le 19/05/2016)

Le CA, à l'unanimité, demande à tous de répondre à l'enquête en cours pour faire part de son avis et de ses attentes. Le renforcement de la qualité, de la capacité, de l'intermodalité sont nécessaires pour sortir de la thrombose automobile.

Adresse :  http://www.regionlrmp.fr/rail ... Prenez quelques minutes pour répondre, c'est important !

Notre association répond également à l'enquête en tant que PPA (voir notre texte en note de bas de page)



LA CENTRALITE VU PAR LE CODEV D'ESCALQUENS - comparaison avec notre propre approche sur la centralité
notre document est ICI
les documents du codev sont placés dans le blog de la mairie http://www.escalquens.fr/vie-municipale/democratie-participative/le-conseil-de-developpement-codev/avis-du-codev/ et dans celui du codev  d'Escalquens

Echanges autour des convergences et des différences 

Le travail est intéressant, documenté, avec des données d’entrée que nous n’avions pas, mais il reste encore des points à éclaircir ou à compléter.
En particulier, il manque une ambition pour le futur (autres formes de consommation, de commerces, attractivité sociale du centre, déplacements vers/dans la métropole, intra commune, stationnements, inter modalités  … ) et la vision des modes de vie probables dans 15 à 25 ans n'est pas mise en avant (déplacements avec des "véhicules" électriques, "uber" ou "blablacar" locaux, ...
En ce sens, le CA décide de renforcer son approche sur les déplacements et les commerces, les évolutions sociétales.

Des points ne sont pas ou peu mentionnés, ce qui constitue une lacune :
    pas de protection règlementaire environnementale (par ex "secteur protégé") de la mairie et de l'église
    pas de vision de l'évolution climatologique et des formes d'urbanisme et d'habitatspouvant protéger des évolutions du climat
    l’extension (la vision) « piéton »du centre ville n’est qu’une des options, en particulier dans son articulation "écoles, services, commerces, déplacements".


INFORMATIONS DIVERSES

Quels transports, quels déplacements pour demain dans la métropole toulousaine ? Vous pouvez consulter le dossier du PDU (plan de déplacement urbain métropole toulousaine)

http://www.smtc-tisseo.fr/images/PRESSE/Dossiers_de_presse/DP_CS_du_25_mai_2016.pdf

Une consultation publique nationale est programmée pour le mois de septembre. Les membres de l'association et l'association se doivent d'y participer. Nous en reparlerons pendant cet été.


Echanges en amont du conseil municipal

L'association a été invitée par la liste de M.Legay pour préparer les points "urbanisme-déplacements" à l'ordre du jour du conseil municipal du mercredi 22 juin.

Nous nous félicitons de cette proposition, qui correspond à une vision de partage en amont, permettant ainsi de meilleures compréhensions réciproques et annihilant toute forme de réaction par manque d'information et de partage. Nous espérons que les autres listes feront de même très rapidement.

A ce propos, pour l'un des points du CM du 22/06/16 traitant de la vente des espaces verts, nous réitérons:
  •     que nous comprenons que les actifs d'une collectivité sont par essence de nature à évoluer, mais que ceci doit se faire dans le cadre d'une orientation générale partagée,
  • nous souhaitons qu'avant toute décision une analyse profonde soit réalisée afin de ne pas obérer l'environnement immédiat et le potentiel qualitatif et économique de la commune,
  •       que les riverains doivent être consultés et entendus,
  •      que les utilisateurs potentiels soient également entendus.





Contribution de l'association à l'enquête région LRMP/rail :
Le renforcement de la qualité, de la capacité, de l'intermodalité sont obligatoires pour sortir de la thrombose automobile.
1° mettre en place des dessertes cadencées sur la ligne Villefranche de Lauragais Toulouse (1/4 heure en heure pleine, 1/2 heure en heure creuse) en étendant la plage jusqu'à 24 heures le soir. Dans l'attente des réorganisations, augmenter de suite le nombre de dessertes en heure creuse et étendre la plage le soir (retour Toulouse) et assurer la correspondance TGV (sens banlieue Matabiau, mais aussi Matabiau banlieue)
2° renforcer les correspondances (TER Sud Est et TER Sud par ex) et intermodalités (Tisséo <==> TER par exemple)
3° améliorer la desserte Toulouse Montpellier par des TER SANS changement à Narbonne
4° le site SNCF voyage s'est bien amélioré, mais peut on imprimer  ou charger sur iphone TOUS les billets à partir de ce site ? (il n'y a pas besoin d'étendre les services en gare mais plutôt ceux en train) une automatisation des billets permettrait d'autonomiser les voyageurs pour la prise de billet
5° AUGMENTER  le nombre places de vélos dans les TER et dans les intercités, si nécessaire changer la réglementation en vigueur pour le transport des vélos pendant les heures "rouges" (réservation obligatoire ou payant)
6° trouver une solution pour faciliter le transport des vélos dans les rames les plus anciennes (par ex certains TER languedoc roussillon sont constitués de voitures Corail : ouvrir des portes plus larges dans certaines de ces voitures)
7° réaménager les circulations dans les gares (des dispositifs simples peuvent suffire type plan incliné en métal) afin de faciliter le transport des VELOS
8° installer des parking vélos sécurisés dans les gares de la banlieue Toulouse (et ailleurs ) et  renforcer le service "VélôToulouse" à Matabiau
9° dernier point, mais ce n'est pas le moindre, RENFORCER la capacité de transport FRET afin de diminuer notablement la pollution atmosphérique et les contraintes générées par la circulation des poids lourds sur ls réseaux routiers


mercredi 1 juin 2016

Café "Urbanisme Déplacements" d'Escalquens



Le 11 mai au soir, nous avons tenu (au café l'Escale) notre premier café."Urbanisme Déplacements" Expérience réussie, nous avions quelques personnes. Nous recommencerons après le CA prévu fin juin.

1) Présentation du dossier « centralité « au conseil municipal du 11 mai, par M.Michel Bouffart et Mme Mac Cook (présidente COdev Escalquens)

Présentation claire de M.Bouffard. Le  dossier est constitué de 2 parties - synthèse et détail des travaux - que vous trouverez à l’une des adresses suivantes

OU
http://www.escalquens.fr/vie-municipale/democratie-participative/le-conseil-de-developpement-codev/avis-du-codev/


les points d’attention (en désordre) :
  • quid du plan de circulation, des déplacements, et des modes privilégiés (à une question posée sur ce thème, il a été coupé court avec une réponse : étude en cours, à venir)
  • l’extension (la vision) « piéton »du centre ville n’est qu’une des options
  • l’attractivité du centre et l’évolution du panel de commerces ne sont que très peu développées ( point d’attention : le maire adjoint Michel Arderiu a insisté en séance sur le besoin de renforcer les commerces de la Cousquille et de l’espace 61 du fait des programmes immobiliers chemin du pech, capitoul et gendarmerie, ce qui est l’opposé d’une vision de la centralité, même si des commerces de proximité sont necessaires ) …. 
  • de nombreux paramètres devront se conjuguer pour l’ attrait social du « centre « , or le dossier du codev n’en donne pas une vision exhaustive ni très forte. Est ce que cette absence sera compensée dans d’autres propositions, ou par une volonté politique des équipes municipales ?
  • pas de protection reglementaire environnementale (par ex "secteur protégé") de la mairie et de l'église

mon point de vue : 
travail intéressant, avec des données d’entrée que nous n’avions pas, mais les points à éclaicir ou à compléter sont encore nombreux. Il manque une ambition, des ruptures de vision pour le futur (cf déplacements internes à la commune, commerces, consommation, attractivité, vie sociale, déplacements vers/dans la métropole  … )
une vision d’ensemble de la commune est à réaliser (sens, stratégies, insertion dans la communauté d’agglo etc ..) en se plaçant résolument dans un objectif 15 à 25 ans

nous ferons une lecture de ce dossier lors du prochain conseil d’administration de l’association (juin)

2) suppression du passage à niveau
ouvrage prévu entre le rond point CD16/chemin du Pech et en face entrée Emmaus
fin des études en 2017 

3) prolongation CD 916
le projet a une forme de L parallèle à la voie ferree entre le rond point Décathlon et au droit de super U
études entre 2016 et 2019

une étude des conséquences est à réaliser pour ces 2 opérations (en particulier sur les commerces espace 61 et cousquille - il conviendrait d’éviter un transfert vers la zone super U de Belberaud des commerces qui le souhaiteraient en organisant des surfaces commerciales en centre village - par exemple CIP- y compris sous une forme provisoire; et bien entendu en « bloquant » les surfaces ad-hoc de cette zone commerciale)

4) amélioration du giratoire RD57(labège-castanet)/RD916 (escalquens-zone activités labège)
solution permettant de fluidifier le passage de ce carrefour avec l’abandon du projet de route 4 voies parallèle à l’autoroute. Je pense que c’est une bonne approche à condition que le réalisation des TC ne traine pas trop !
travaux prévus en 2018

5) métro, déplacements,

la proposition de tracé de la 3ème ligne a un vrai sens stratégique en reliant Labege (gare intermodalité SNCF à créer) à Colommiers en passant par les zones d’activités d’Airbus (colommiers, saint martin du touch, ex-astrium), Montaudran, cote pavée, gare Matabiau, et probablmeent aéroport. Reste le pb du financement et de l’interconnection (par fer, par téléporté ?) avec la ligne B du métro

un débat public sur la 3ème ligne de métro est prévu : la commisson est saisie. C’est une bonne décision (mais de toute façon obligatoire au vu du montant des travaux)

etat generaux du rail et de l’intermodalité : vote au prochain CA d’une contribution (pour le renforcement de la desserte d’escalquens de et vers matabiau) mais je propose que l’on y rajoute aussi une phrase sur le renforcement du fret afin de réduire les nuisances et pollutions générées par les camions
A NOTER : chacun peut contribuer pour donner son avis et faire part de suggestions. C’est le moment de s’exprimer avant le 06 juillet 
http://www.regionlrmp.fr/Deroule-de-la-consultation

cependant, celà ne résout en rien les contraintes actuelles et des prochaines années.

6) diagnostic du PLU Escalquens

dossier abandonné ?? pas de CR de réunion depuis fin février

7) divers 
  • Le schéma directeur cyclable du sicoval présente bien une piste cyclable entre le rond point de l’olivier et le centre aéré. L’abandon de priorité est donc bien du fait de la commune.
  • échanges autour des plans de circulation et des sens obligatoires dans Escalquens et des dangers générés ==> se connecter avec les comités de quartier et les associations spécialisées (par ex 2 pieds 2 roues) et faire une synthèse



mercredi 24 février 2016

Notre vision d'Escalquens et du coeur de ville



Fin 2014 et début 2015, un groupe de travail de l'association a produit une vision d'Escalquens dans le futur, de son coeur de ville, et des moyens et méthodes pour mettre en oeuvre les évolutions, qui, nous n'en doutons pas, se feront d'une façon ou d'une autre. 

En effet, la métropole toulousaine est probablement la plus attractive en France; l'enseignement supérieur, la structure industrielle et la qualité des entreprises drainent un flux d'environ 10.000 personnes par an. 

Nous avons produit ce document conscient de ce contexte, et dans le but d'attirer l'attention des lecteurs et des escalquinois sur 3 points majeurs :
  • la qualité de vie et de l'environnement d'une commune est fragile : elle se construira et se gagnera autour d'une vision globale partagée, et de la construction d'un vrai schéma directeur; 
  • la réelle information très en amont, très ouverte des habitants, et leur implication par leur expertise d'usage, leur participation aux décisions, est fondamentale;
  • le renforcement du lien social ne se décrète pas : il passe aussi par la morphologie de la ville, des espaces communs, des modes de déplacements.
Le dossier est ICI

Il a été présenté à Mme Fabre (fev 2016) et à M.Legay (Juil 2015) qui sont en accord sur le fond, de petits écarts existent, mais qui ne semblent pas majeurs. Il a également été présenté à M.Serieys (Juin 2015), qui a marqué sont désaccord par un courrier consécutif  dont le ton et le contenu nous a laissé perplexe.

Bonne lecture, et nous sommes totalement à votre disposition pour entendre vos remarques et vos suggestions.

Le président de l'association : Gérard Massardier

jeudi 7 janvier 2016

Assemblée Générale 2016


ASSEMBLEE GENERALE  du 23 janvier 2016


Elle s'est déroulée en présence de 14 membres

Le président a rappelé les finalités de l'association (rassembler, informer, faire participer les habitants à une évolution maitrisée de la cité) et son caractère apolitique, regroupant des citoyens de toutes sensibilités dans un climat constructif ayant pour seul objectif de développer harmonieusement le cadre de vie des Escalquinois.

Depuis 2004, notre association a souvent été en 1ère ligne pour s'inquiéter ou s'indigner de projets réalisés sans ou avec très peu de concertation .... mais notre vrai objectif, c'est de regrouper des citoyens intéressés par la vie de la cité, son urbanisme, les déplacements, le cadre de vie futur afin qu'Escalquens devienne  une petite ville agréable à vivre.
2015 fut une année extrêmement studieuse :
  •  d'une part nous avons produit un document qui présente notre vision de la commune, le sens que nous voulons lui donner et propose des idées et des concepts. Ce dossier a été publié sur le blog et envoyé aux élus. Partagé avec l'équipe de M.Legay et ensuite avec Mme Fabre, il a été trouvé interessant même s'il y a des nuances dans la vision .  Un échange avec M. Serieys a révélé une perception négative, qui s'est formalisée ensuite dans un courrier surprenant, falsifiant nos propos. 
  • d'autre part des membres de l'association participent à de nombreux conseils, commissions ou comités, tant dans la ville que dans la communauté d'agglo ou au delà ....

Enfin, en 2015, nous avons procédé régulièrement à un conseil d'administration, et une fois à une réunion d'information (mais une seule).

La fréquentation du  blog semble correcte (entre 50 et 170 consultations différentes selon les dossiers)

Les personnes présentes pensent que notre association est absolument nécessaire pour proposer des idées, faire évoluer ou améliorer des projets, et constituer une expertise citoyenne qui permet de faire respecter des équilibres. Sa pérennité doit être assurée. L'assemblée générale juge que la mise en place d'organes de démocratie participative est une bonne chose, mais que ces organes et leurs résultats doivent être observés avant de juger de leur apport et de leur sincérité.

A leur demande et à l'unanimité, les membres présents votent une extension des statuts de l'association, "dont  l'objet sera étendu aux habitants des communes du bassin de vie pour ce qui touche aux déplacements".

Le dossier moral est approuvé à l'unanimité, moins une voix (abstention)

Les points complémentaires débattus :

·     Echanges et orientations pour le futur : le  dossier "notre vision pour Escalquens" est tout à fait satisfaisant. Il est nécessaire de l'améliorer, mais sans en changer le fond. Un apport est demandé pour mentionner le besoin impératif de préparation de la commune au changement climatique. Accord général.

    Marché : l'accès des véhicules au marché, "victime" de son succès, ne devrait être autorisé qu'aux seules personnes à mobilité réduite : résolution acceptée.

    Divers
Une demande forte d'échange sur les conseils de quartier a été formulée.
Sont remontées :
    la non connaissance (ou mauvaise) des représentants de quartier, 
    une dissymétrie évidente dans les fonctionnements,
  la non information sur ce qui se passe en conseil (pour au moins 2 quartiers sur 5 représentés), et le blocage de certaines informations (Tanaria).
Un seul conseil de quartier semble fonctionner de façon à peu près satisfaisante, celui de Troubadours, malgré les heurts sur le transfert des espaces verts en domaine privé et leur vente.
Une information en ce sens sera retournée vers l'élu référent des conseils de quartier.